Le surf, la réflexion de la vie

Un humain, sa planche et l’immensité de l’océan. Assez surréaliste à bien y penser.

Comment l’homme a-t-il pensé inventer un sport qui consiste à s’attaquer à quelque chose de bien plus grand que lui-même? La réponse se trouve certainement dans chaque âme de surfer. Du plus débutant ou champion du monde, tous recherchent la même chose en sautant à l’eau avec son bout de bois ou de plastique. Ressentir un sentiment unique. Un sentiment qui ne se décrit pas. Un sentiment de fusion entre la vague et soi-même. Une dose de bonheur pure. C’est ça la beauté et la folie du surf.

En parcourant le monde pour découvrir ce merveilleux sport, on se rend compte qu’il existe plusieurs façons de surfer. Des contextes naturels complètement différents les uns des autres qui demandent différents outils et techniques. Cependant le surf nous offre une constance, peu importe où il est pratiqué. Il reflète ce que la vie est à sa plus simple expression : une quête de bonheur.

Tous ne débutent pas avec les mêmes chances. Certains naissent les deux pieds dans l’eau ou tout près de la plage alors que d’autre en n’aura peut-être jamais la chance de voir le Grand Bleu. Si des milliers de citoyens du monde, comme nous les Québécois, sont plus à l’aise sur des étangs gelés que dans les marées rien n’empêche un jour de partir avec sa planche sous le bras vers l’inconnu. Certains l’ont dans le sang, d’autre s’en font du mauvais en voyant la puissance que Dame Nature est capable de générer.

Peu importe, où le parcours d’un surfer a débuté, la vague aura toujours un aspect mystique. Un miroir des vies de tous et chacun. Parsemée de hauts et de bas, imprévisible de jour en jour, cette vague doit devenir ton ami dans les bons comme dans les mauvais moments. Il faut travailler fort pour apprendre à ne faire qu’un avec elle. Un travail inachevé, même pour le meilleur de la planète. Parfois la mer sera calme, n’offrant que très peu d’opportunités de s’épanouir alors que le lendemain elle sera agitée et pleine de rebondissements. La vague viendra parfois te surprendre par sa hauteur ou sa force t’offrant la possibilité de réaliser des choses dont tu ne te croyais même pas capable. Voulant se lever trop rapidement, la vague passera sous toi. Te levant trop tard, elle te renversera sans pitié. Mais en trouvant le bon équilibre, après avoir fourni l’effort nécessaire pour l’atteindre, te levant par instinct au bon moment, la vague te procura un sentiment de bonheur indescriptible.

Comme quoi, dans le surf comme dans la vie, l’important est de profiter de chaque vague qui se présente pour créer des moments magiques.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *