Amélie, la Mémé au coeur d’enfant!

Depuis toute petite, mes parents m’ont sensibilisé et habitué à me soigner de mes petits bobos avec la médecine douce en passant par l’homéopathie, recettes de grand-mère, acupuncture, aromathérapie, étirements, relaxation etc.

Mes parents me disaient sans cesse « regarde toutes les plantes qui nous entoure, tu sais les antibiotiques ne sont pas automatiques ».

J’ai continué ainsi avec l’âge à me soigner et m’y suis intéressée de plus en plus, notamment sur le côté bien être et beauté grâce notamment aux recettes de grand-mère et l’aromathérapie.

C’est principalement à travers mes différents voyages que j’ai découvert bon nombre de plantes et de solutions un peu miracle par rapport à mes petits soucis de la vie.

En effet quand je suis partie en 2016 sur les routes du G65 (Compostelle) du Puy en Velay à Saint Jean Pied de Port, les pèlerins m’ont fait découvrir au-delà de nombreuses astuces : rangement du sac (du plus lourd au plus léger), retourner les chaussettes dès que les pieds chauffent pour éviter les ampoules et la fameuse huile essentielle, la « Gaulthérie ». C’est un véritable un cadeau du ciel pour les articulations, douleurs articulaires.

Il suffit de mettre quelques gouttes dans une base d’huile amande douce et vous repartez en pleine forme dès le lendemain matin.

En Amérique du Sud, j’ai découvert contre le mal d’altitude, de boire du Maté et surtout surtout la mastication des feuilles de coca.

C’est un véritable remède pour lutter contre le mal l’altitude et tout le monde en consomme.

J’ai découvert également contre les petits bobos tels que les piqures de moustiques mal à l’estomac, la fleur Calendula. En Colombie, vous trouverez beaucoup de baume de cette fleur et c’est très efficace.

En Équateur, nous avons découvert le « Sangre de Grado ». C’est un arbre avec de la sève est rouge qui est utilisé pour cicatriser les bobos. Ou encore l’Oje qui est un arbre dont la sève est utilisée pour soulager l’estomac.

L’objectif pour moi du voyage à venir est de rencontrer de nouvelles personnes me faisant partager leurs intérêts pour la nature. J’aimerais également apprendre les vertus des différentes plantes qui nous entourent et les recettes de grand-mère qui en découlent pour respecter la nature et garantir notre bien-être.

Un esprit sain dans un corps sain, aux quatre coins du monde!